Comment gérer la démotivation d’un salarié ?

Pas si simple de savoir comment gérer la démotivation d’un salarié. Si l’un de vos salariés est amené à être démotivé c’est souvent à cause de l’entreprise. Vous devez à tout prix parler avec ce salarié et comprendre son problème avant que la démotivation ne le pousse à quitter l’entreprise.

Voici 5 facteurs de la démotivation d'un salarié au travail

Donc pour bien comprendre la démotivation professionnelle. Il faut d’abord savoir d’où elle vient. 

Une mauvaise ambiance au travail

Dans un premier temps, la mauvaise ambiance au travail ne pousse pas votre salarié à venir travailler. En effet, s’il sait qu’il va entendre des conflits ou y être mêlé ou être critiqué… Il n’a pas tellement envie de venir au travail avec le sourire. Alors en conséquence, son travail en prend un coup. 

De mauvais rapports avec ses supérieurs

Tout le monde ne peut pas s’entendre. Tout employeur à ses règles, sa logique, sa façon de fonctionner et malheureusement des fois ça ne colle pas avec tout le monde. De ce fait, ça peut créer des conflits et vite atteindre émotionnellement le salarié. 

 

Un manque de reconnaissance

Lorsqu’un salarié travaille bien, il est très apprécié de faire un compliment. La reconnaissance est très importante pour les salariés, puisqu’il se sent valorisé aux yeux de son employeur. Sans reconnaissance, le salarié ne sait pas si vous êtes satisfait ou non de lui et de ce qu’il fournit.

Des problèmes personnels

Quand bien même il est dit que la maison reste à la maison et le travail au travail il est parfois difficile de séparer les deux dans certains cas. Par exemple, un divorce peut-être dur à vivre et il est possible que le salarié se démotive dans ses tâches professionnelles. Et, de ce fait, sa production en prend un coup, puisqu’il a la tête ailleurs.

 

Le salaire

A vous cher patron, n’oubliez pas de payer correctement vos salariés à leur juste valeur. Car, un salarié payé en dessous de ses capacités part tôt ou tard. Alors, pensez seul à analyser leur travail et à les payer en conséquence et le cas échéant, proposer des augmentations. C’est à vous de donner des augmentations aux salariés de les réclamer.Si vous tenez à améliorer la productivité de vos salariés, il est très important de les voir à leur juste valeur, ne cherchez pas à faire des économies sur le dos des personnes qui vous aident à faire tourner votre entreprise.

Les 9 signes de la démotivation d'un salarié

Malgré tout, les conséquences d’un salarié démotivé sont importantes. D’ailleurs, elles peuvent affecter toute une équipe de travail. Par conséquent, le manager doit être très attentif aux différentes alertes qu’il pourrait y avoir, il faut chercher la source de démotivation. Il existe des signes précurseurs d’une démotivation au travail. 

  • Un manque inhabituel d’implication.
  • Une baisse de productivité. 
  • De la négligence, voire même des erreurs professionnelles. 
  • L’absence à se projeter dans l’avenir.
  • Un isolement soudain. 
  • Un repli sur soi. 
  • Des humeurs changeantes. 
  • Plusieurs retards non justifiés. 
  • Des absences de plus en plus fréquentes, arrêts maladies à répétition

Gérer la démotivation d'un salarié ? qu'elles attitudes adopter ?

Avoir la bonne attitude n’est pas toujours facile. Même lorsqu’il s’agit d’un collègue. En effet, on a souvent peur de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. À tel point que l’on ose pas poser de questions. C’est pourquoi il est important de faire une bonne analyse de la situation. Mettez vous à sa place, imaginez que ce soit vous, qu’aimeriez vous ? 

 

D'un point de vue du collègue de travail

  • Inviter la personne démotivée à se confier à vous.
  • Prenez le temps de l’écouter.
  • Proposez-lui votre aide. 
  • Essayez de trouver des solutions ensemble. 
  • Rappelez lui ses réussites professionnelles.
  • Apprenez-lui à devenir optimiste.

... du responsable

  • Être à l’écoute. 
  • Comprendre sa situation. 
  • Proposez-lui un plan d’action commun. Afin de l’aider à le guider dans son épanouissement professionnel. 
  • Proposez-lui de suivre un programme de formation.
  • Mettre en place des réunions pour des échanges entre vous et les autres salariés.
  • Montrez lui ses compétences professionnelles et ses qualités professionnelles 
  • Impliquez tous les membres de l’équipe dans le mal être de votre salarié 

En tant qu’employeur, il est de votre devoir de veiller à ce que tous vos salariés se sentent bien et à l’aise dans l’entreprise. Votre écoute est nécessaire pour aider les salariés en difficulté. Si vous vous retrouvez face à un collaborateur démotivé, n’hésitez pas à lui proposer une formation en interne, comme par exemple un bilan de compétences. Ce bilan de compétences aura pour but de lui montrer ses qualités professionnelles et personnelles et pourquoi, pour vous, de vous rendre compte qu’il est peut être temps de le faire évoluer. 

 

Dans le but de détecter toute forme de démotivation et ainsi éviter tout malentendu au travail. Notamment des attitudes négatives. Le mieux est encore de discuter avec ses salariés de manière ouverte et de bien sûr les écouter ! N’hésitez pas à organiser des réunions mensuelles ou trimestrielles et à vous intéresser à eux. Une bonne ambiance permet un développement d’entreprise plus important. Testez des méthodes de bien être au travail, car les conséquences d’une mauvaise ambiance ou d’un salarié démotivé peuvent être importantes pour l’entreprise. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Call Now Button